jgpresente.png
 
                        

Accueil LES DINOSAURES Traces dans le monde Les empreintes de dinosaures

Vous pensez avoir découvert des traces de dinosaures ? des peintures rupestres ?
des tumulus sortant de l'ordinaire ?
Vous voulez collaborer Ă  notre site internet ?
Vous avez une suggestion ou une information Ă  nous communiquer ? Cllquez ici.

 
ACCUEIL
LES DINOSAURES
LE SITE
Les empreintes de dinosaures PDF Imprimer Envoyer

La plus grande empreinte d’un carnivore.

A la fin des années 1980, une empreinte de dinosaure de presque un mètre de long fut découverte sur une dalle rocheuse du Nouveau Mexique, datée du Crétacé supérieur. Les griffes étaient typiquement celles d’un carnivore. Comme il n’y avait qu’une seule empreinte, l’enjambée de l’animal devait dépasser 3 mètres de long, la longueur de la dalle. Les scientifiques estimèrent que l’animal se déplaçait à 8 - 10 kilomètres à l’heure. Il n’est pas certain que cette empreinte ait été faite par un Tyrannosaurus, mais on ne connaît aucun autre grand dinosaure carnivore dans l’Amérique du Crétacé.

L’Ouest américain, la plus grande concentration de traces au monde.

L’Ouest des Etats-Unis est riche en sites de fossiles datant du Trias supérieur au Crétacé supérieur. Les empreintes des dinosaures du Trias datent de la formation du Nouveau-Mexique, de l’Arizona et du Colorado. On retrouve surtout les empreintes de pas de petits coelurosaures comme le Coelophysis, laissées dans les sédiments des bords de rivières. Des empreintes de dinosaures du Trias supérieur ou du Jurassique inférieur se trouvent dans le sud de l’Utah et en Arizona; dans les formations de Moenave et de Kayenta, on peut voir des traces bien préservées de théropodes à trois doigts : le Grallator, le Kayentopus et l’Eubrontes. Les traces de Grallator indiquent qu’il doit s’agir d’un petit dinosaure similaire au Coelophysis; les Eubrontes sont certainement de grands prosauropodes platéosauridés, et les Kayentopus, quant à eux, semblent avoir été des théropodes de taille moyenne, peut-être des Dilophosaunus dont les fossiles se trouvent dans les mêmes couches rocheuses. La formation de Morrison du Jurassique supérieur contient aussi de nombreux fossiles; la plus célèbre est sans doute la Purgatoire Valley, dans le sud-est du Colorado, où les traces sont préservées dans des roches qui furent un jour un ancien littoral. Les fossiles qui s’y trouvent représentent environ 1300 empreintes d’une centaines de dinosaures, principalement des théropodes et des sauropodes, mais aussi de quelques rares ornithopodes. Le Dakota Group du Colorado du Crétacé inférieur montre une grande densité de traces avec un piétinement des couches sédimentaires. Dans la formation de Laramie à Denver, des couches de roches “piétinées” par des ornithopodes s’étendent sur des dizaines de kilomètres et côtoient celles de théropodes et de néocératopsiens. Dans la formation de Glen Rose au Texas du Crétacé inférieur, on voit des traces de grands théropodes, sans doute des Acrocanthosaurus et celles de grands sauropodes, peut-être des Pleurocoelus.

Les autoroutes Ă  dinosaures.

Durant une bonne partie du Crétacé, un large bras de mer a divisé l’Amérique du Nord du Nord au Sud. Des nombreux sites porteurs d’empreintes se trouvent le long de la côte ouest de ce bras de mer, entre l’Alaska et le Nouveau-Mexique. Les cheminements de traces sont parallèles à la côte. Les sites montrant le plus de passages ont été surnommés “autoroutes à dinosaures”; peut-être est-ce là le signe de migrations saisonnières de troupeaux où l’on peut parfois voir que les jeunes étaient au centre et les adultes sur les côtés. D’autres traces interrompues prouvent que les dinosaures sont entrés dans un lac et ont nagé, ou se sont propulsés en prenant appui sur le fond avec leurs seules pattes arrière.
Dougal Dixon
On ne trouve pratiquement jamais des squelettes de dinosaures dans les lieux où se sont fossilisées les empreintes.
 
 

© 2014 by Jacques Gandini
 
 
 http://www.prehistoire-du-maroc.com